info@Bomoko.media

+243 831337418


Après avoir autorisé d'expédier les affaires courantes, le président Félix Tshisekedi impose des restrictions au gouvernement démissionnaire Après avoir autorisé d'expédier les affaires courantes, le président Félix Tshisekedi impose des restrictions au gouvernement démissionnaire

2024-02-21 10:22:20

Quelques heures après avoir autorisé au gouvernement démissionnaire d'expédier les affaires courantes après la démission de la plupart des ministres, le Président de la République Félix Tshisekedi a également imposé des restrictions à l'exécutif national. Selon le communiqué signé par son directeur de cabinet, Félix Tshisekedi a imposé des restrictions ci-après : 1. La suspension, jusqu'à nouvel ordre, des recrutements, nominations, promotions et mouvements du personnel à tous les niveaux ; 2. La suspension, jusqu'à nouvel ordre, des engagements, des liquidations et des paiements de toutes dépenses publiques autres que celles liées aux charges du personnel ; 3. La suspension des missions de service à l'extérieur du pays pour tous les membres du Gouvernement et le personnel de leurs cabinets, sauf les déplacements liés à certains dossiers spécifiques dont les demandes d'autorisation seront examinées au cas par cas ; 4. L'interdiction de recourir aux opérations de cession, de transfert ou d'aliénation des actifs de l'État autres que celles déjà engagées. Il sied de noter que des cas exceptionnels nécessitant une dérogation seront soumis à l'autorisation préalable du Chef de l'État. Cette décision prise par Félix Tshisekedi défraye la chronique, certains pensent qu'il a violé la constitution après que la Cour constitutionnelle s'est déjà prononcée à ce sujet en refusant le cumul des fonctions.

Source d'information : Autres