info@Bomoko.media

+243 831337418


Nord-Kivu : 15 personnes tuées en l’espace de 3 jours par des ADF dans le groupement de Bambouba-Kisiki Nord-Kivu : 15 personnes tuées en l’espace de 3 jours par des ADF dans le groupement de Bambouba-Kisiki

2024-02-20 19:12:09

Quinze personnes ont été tuées en l’espace de trois jours dans différentes attaques attribuées aux rebelles des ADF, dans plusieurs villages du groupement de Bambouba-Kisiki, au territoire de Beni (Nord-Kivu), rapporte ce mardi 20 février, la société civile de Beni. Plusieurs autres personnes ont été enlevées, indique cette organisation locale qui parle jusque-là d’un bilan provisoire. La dernière attaque est intervenue dans la nuit de lundi à ce mardi à Mayimoya, un village du groupement de Bambuba-Kisiki. Selon le président de la société civile locale, Patrick Musubao Kambale, huit personnes, dont cinq hommes et trois femmes ont été tuées par des présumés rebelles des ADF. Certaines victimes ont été tuées par balles et d’autres à l’arme blanche indique-t-il. Il rapporte que plusieurs personnes sont portées disparues. Jusqu’à ce mardi matin, la fouille se poursuivait dans la zone pour tenter de retrouver d’éventuels survivants de cette attaque. Le weekend dernier, six personnes ont été tuées à Eringeti, une autre à Kokola toujours par ces ADF. Ce qui porte à quinze, le nombre de personnes tuées en l’espace de trois jours dans le groupement de Bambuba-Kisiki : six personnes à Eringeti, une à Kokola et huit à Mayimoya. La société civile déplore le fait que les alertes sécuritaires des habitants de la région ne soient pas toujours prises en compte par l’armée. Elle plaide pour le lancement des opérations militaires de grande envergure contre les rebelles des ADF qui circuleraient librement dans la zone. Tous les efforts de Radio okapi pour avoir la réaction de l’armée n’ont pas abouti.

Source d'information : Autres