info@Bomoko.media

+243 831337418


Détournement présumé à la Gécamines : la Société civile de la RDC contre les discours haineux Détournement présumé à la Gécamines : la Société civile de la RDC contre les discours haineux

2023-11-19 15:24:55

La Société civile de la RDC a dénoncé, depuis quelques jours, les discours de haine distillés dans les réseaux sociaux, dans l’affaire du présumé détournement de 211 millions USD à la GECAMINES. Cette structure citoyenne a appelé la ministre du Portefeuille, Adèle Kayinda, à « recadrer promptement ces communications en donnant les vraies informations qui couperaient cours aux rumeurs autour ce présumé détournement de fonds ». Dans une lettre ouverte adressée à la ministre du portefeuille, cette société civile, a noté que certains Congolais, visiblement manipulés par des politiciens, régionalisent et tribalisent les questions sur la gestion de la GECAMINES. Selon le vice-président de cette organisation, Jean Bosco Lalo, la GECAMINES demeure le patrimoine de tous les Congolais : « Bien que se situant dans la province du Haut-Katanga, la Gécamines, en dépit des difficultés connues, demeure le poumon économique non seulement de cette province seule, mais plutôt un patrimoine national de tous les Congolais. Toutes les questions relatives à la conduite de grandes entreprises minières (Gécamines, MIBA, SOKIMO…) intéressent directement les organisations citoyennes dont la Société civile Forces vives de la RDC » Jean-Bosco Lalo estime par ailleurs que pour « éviter de sombrer dans des considérations tribales ou régionales surtout en cette période électorale, il faut l’intervention du ministère de Portefeuille pour calmer les tensions et rendre publiques les vraies informations sans laisser l’IGF torpiller le dossier en se comportant comme juge et partie » Si les incriminations de l’IGF sont fondées, il revient aux cours et tribunaux compétents d’établir les préventions, a souligné la lettre ouverte de la Société civile.

Source d'information : Autres